Recrutement de patients: effets sur l’état financier d'une institution

Featured Image

Il est possible de déterminer s’il existe déjà une cohorte de patients avant d’entreprendre le recrutement en s’appuyant sur une base organisée de dossiers de santé électroniques (DES). Le recours à une base de données centralisée de DSE dépersonnalisés, qui inclut des notes numériques sur la santé, des données socioéconomiques et génétiques, des données propres à l’Internet des objets, etc., réduit le risque que les chercheurs ne parviennent pas à atteindre leurs objectifs en matière de recrutement, dépassent l’échéancier prévu, ou que l’étude ne parvienne pas à respecter le seuil de pertinence statistique. La connaissance des renseignements sur les patients appuie directement la prise de décisions éclairées et à une incidence sur l’orientation de la question de recherche.

Il est établi que la capacité d’identifier des cohortes de patients avant d’engager une étude permet d’appuyer les demandes de subvention et d’augmenter la mesure dans laquelle il est vraisemblable que des fonds soient obtenus. Cela signifie qu’il est dès lors possible de réduire les dépenses financières en connaissant la faisabilité de l’étude de recherche et en cernant mieux le nombre de patients qui répondent à certains critères d’inclusion et d’exclusion.

Avec Logibec NOAH, il faut compter environ cinq minutes pour identifier précisément une cohorte de patients. Ce délai contraste fortement avec les longues périodes de recrutement qui sont associées aux méthodes traditionnelles et pour lesquelles il faut parfois compter plus de trois mois, sans compter le fait que celles-ci, comme nous venons de l’indiquer, produisent fréquemment des résultats qui laissent à désirer.

Logibec NOAH élimine ce long processus. Non seulement le temps gagné se traduit-il par une prise de décision plus rapide et de meilleure qualité, mais il évite également d’avoir à encourir les inutiles frais administratifs associés au maintien des études et à la prolongation des périodes de recrutement. Il a été démontré que l’utilisation d’outils d’identification de cohortes, comme Logibec NOAH, se traduit par des taux de recrutement plus élevés que ceux qui sont associés aux méthodes de recrutement traditionnelles.

Faciliter l’identification des patients peut se traduire par une augmentation du nombre d’études de recherche couronnées de succès, de publications, de demandes de financement et d’accès par des patients à de nouveaux traitements médicaux.

 

Constituer un réseau de recherche axé sur la collaboration tout en ayant une incidence positive sur le résultat

Lors de la recherche de cohortes de patients, Logibec NOAH fournit automatiquement le nombre de patients répondant à des critères d’inclusion et d’exclusion spécifiques, en plus des centres de recherche participants hébergeant les renseignements relatifs aux patients. Cette information aide les chercheurs à tisser des liens, à partager de l’information clinique et de recherche, et à jeter les bases de nouvelles collaborations entre divers centres.

Il a en outre été démontré que les contacts directs avec les centres respectifs et les médecins traitants constituent des stratégies de recrutement rentables, réduisant ainsi la mesure dans laquelle il est vraisemblable que le budget et l’échéancier de recrutement des patients soient prolongés. 

Les partenariats avec d’autres établissements peuvent également se traduire par des demandes de subvention plus rigoureuses, lesquelles, appuyées par des données concrètes sur les cohortes de patients obtenues par le truchement de Logibec NOAH, augmentent la mesure dans laquelle il est vraisemblable que du financement soit obtenu.

 

Améliorer le RCI et l’empreinte en matière de recherche avec Logibec NOAH 

 

Logibec-banner-noah-request_fr