La gouvernance et l'accessibilité des données en recherche clinique

Featured Image

Si les dossiers de santé électroniques (DSE) ouvrent la porte aux avantages des mégadonnées dans la recherche clinique, des défis importants liés au consentement du patient, à la confidentialité, à la gouvernance, à la traçabilité et à la sécurité doivent être relevés, en particulier dans le contexte des soins de santé.

 

Des pratiques de gouvernance et d’accessibilité des données sécuritaires et faciles à mettre en œuvre sont essentielles pour relever les défis mentionnés ci-dessus. La gouvernance des données consiste à gérer la disponibilité, la convivialité, l’intégrité et la sécurité des données provenant des DSE. Elle garantit que les données sont fiables, cohérentes entre les plateformes et les services, et qu’elles ne sont pas utilisées à mauvais escient.

Dans un contexte clinique, cela signifie que les DSE, qui peuvent comprendre des données structurées, des images, des résultats de laboratoire, des notes de triage et de recherche, ainsi que des informations sur des événements temporels, sont codés selon une ontologie cohérente et sont dépersonnalisés pour protéger la vie privée des patients, comme le prévoient les règlements de la LPRPDE. Cela signifie également que les données des DSE sont protégées contre les modifications, les suppressions, les erreurs de déplacement, etc. 

L’accessibilité des données, pour sa part, fait référence au processus de contrôle de la capacité d’un utilisateur à accéder, à récupérer, à déplacer ou à manipuler les données des DSE. Le processus de limitation de l’accès aux informations sensibles se fait en établissant des paliers d’accès prédéterminés qui dictent le type de données auxquelles un utilisateur peut et ne peut pas accéder, et avec quel degré de détail. Ainsi, un étudiant en sciences et un médecin chercheur, qui entrent dans différentes catégories d’accès en fonction de leurs rôles, se voient accorder différents niveaux d’accessibilité à la base de données des DSE.

En recherche clinique, la mise en place d’une structure efficace de gouvernance et d’accessibilité des données n’est pas une mince affaire, mais elle est essentielle si les chercheurs veulent tirer parti de la puissance des mégadonnées et des nouveaux outils bioinformatiques. 

Logibec NOAH propose une solution qui codifie les DSE des patients – que les données soient structurées ou non –, crée des catégories d’accès concrètes et protège l’intégrité de la base de données, tout en préservant la vie privée des patients.


Logibec-banniere_webinaire-noah-avantages-dangers-DSE-fr